Un seul film aujourd'hui à se mettre sous la dent mais non des moindres puisqu'il s'agit du film d'ouverture, Everybody knows d'Asghar Farhadi avec Pénélope Cruz et Javier Bardem. C'est la première fois qu'un film d'un cinéaste iranien fait l'ouverture, même si ce film a été tourné en Espagne avec des acteurs espagnols.

En revanche, cela fait quatorze ans qu'un film d'ouverture n'aura pas été français ou anglo-saxon. En effet, cela remonte à 2004 et La Mauvaise éducation de Pedro Almodovar, le cinéaste fétiche de Penélope Cruz et Javier Bardem, étrange coïncidence.

Quoi qu'il en soit, nous sommes fort curieux de voir ce nouveau Asghar Farhadi qui s'aventurera sans doute une nouvelle fois dans les dédales de l'âme humaine. Son dernier film Le Client avait remporté le prix du scénario et le prix d'interprétation masculine, et en plus l'Oscar du meilleur film étranger. Le dernier film qu'il a tourné, exilé dans un autre pays (la France), Le Passé, avait valu à Bérénice Béjo le prix d'interprétation féminine, alors qu'une fausse rumeur de Palme d'or l'opposait en 2013 à La Vie d'Adèle.

Nos photos de cette première journée sont à retrouver ici.