Après la Semaine de la Critique hier et l'ACID ce matin, c'est au tour de la Quinzaine des Réalisateurs de révéler aujourd'hui sa sélection. L'on sait déjà que Romain Duris, Paul Dano, Carey Mulligan, Jake Gyllenhaal, Bertrand Mandico, Lola Créton, Anais Demoustier, Sigrid Bouaziz, Laetitia Dosch, Laure Calamy, Chloé Sevigny et Nahuel Perez Biscayart (ces deux derniers au jury) illumineront les séances de la Semaine de la Critique, parmi des révélations cinématographiques certainement passionnantes.

Pour son demi-siècle, eh oui, la Quinzaine des Réalisateurs fête ses cinquante ans, elle ne pouvait être en reste et nous a révélé une sélection assez alléchante où Isabelle Adjani, Gérard Depardieu, Gaspard Ulliel, Tahar Rahim, Stacy Martin, Nicolas Cage, Andrea Riseborough, Emmanuelle Devos, Adèle Haenel, Pio Marmai, Audrey Tautou,  Vincent Cassel, seront présents.

Du côté metteurs en scène, on notera une forte délégation française, Pierre Salvadori, Romain Gavras, Gaspar Noé, Phillippe Faucon, Guillaume Nicloux et la débutante Marie Monge, des metteurs en scène qui, hormis Noé et Faucon, ne sont pas venus très souvent à Cannes. On est particulièrement intrigués par Climax, le nouveau projet de Gaspar Noé, le film de Panos Cosmatos, Mandy et le film d'animation japonais Mirai de Mamoru Hosoda, sans oublier Leave no trace, le nouveau film de Debra Granik, celle qui avait révélé Jennifer Lawrence dans Winter's bone.  Notons également que Marco Bellochio sera là pour la présentation d'un...court métrage et que Martin Scorsese se verra remettre le Carrosse d'Or.

Cette sélection manifeste un goût très indépendant qui tire un peu plus vers la comédie, contrairement à la Sélection Officielle et n'a pas franchement puisé dans les recalés de ladite Sélection. On regrettera néanmoins l'absence de Bruno Dumont qui aurait pu présenter la suite de P'tit Quinquin ainsi que celle de Quentin Dupieux (Au Poste). Néanmoins, telle quelle, cette sélection a fière allure. Ne reste plus que les derniers ajouts de la Sélection Officielle, en espérant qu'un certain Lars Von Trier trouvera une place en compétition... Retro-HD sera à Cannes en formation renforcée et on a déjà hâte d'y être!

Pájaros de verano de Ciro Guerra et Cristina Gallego (Ouverture)
Amin de Philippe Faucon
Climax de Gaspar Noé 
Carmen y Lola de Arantxa Echevarria
Cómprame un revólver de Julio Hernández Cordón
Les Confins du monde de Guillaume Nicloux
El motoarrebatador de Agustín Toscano
Joueurs de Marie Monge
En Liberté de Pierre Salvadori 
Leave No Trace de Debra Granik
Los Silencios de Beatriz Seigner
Ming wang xing shi ke de Ming Zhang
Mandy de Panos Cosmatos
Mirai de Mamoru Hosoda 
Le monde est à toi de Romain Gavras
Petra de Jaime Rosales
Teret de Ognjen Glavonic
Weldi (Mon cher enfant) de Mohamed Ben Attia
Samouni Road de Stefano Savona 
Troppa grazia de Gianni Zanasi (Clotûre)