L'année dernière, les lauréats des Golden Globes avaient commenté à maintes reprises l'élection de Donald Trump; cette année, ils se devaient de réagir au scandale Weinstein et à ceux qui ont suivi (Hoffman, Spacey, Louis C.K, Jeffrey Tambor, etc.). 

Ce fut fait de manière très symbolique, puisqu'à l'appel de l'association Time's up (C'est fini!), créée à l'initiative de Meryl Streep, Natalie Portman, Ashley Judd et Jessica Chastain pour la lutte contre le harcèlement sexuel et pour  l'égalité professionnelle, tous les participants à la cérémonie étaient conviés à se vêtir uniquement en noir. Si cela ne changeait pas grand'chose pour les hommes, le smoking étant de rigueur, les femmes étaient donc en noir, toutes vêtues très sobrement. L'aspect sexy et glamour ne régnait manifestement plus sur les esprits. 

Le séisme Weinstein était encore visible dans les résultats. Quasiment tous les films et séries lauréats mettaient en scène des femmes fortes et déterminées en lutte face à un système patriarcal. Pour les séries, les Golden Globes ont reconduit le résultat des Emmy Awards en sacrant une nouvelle fois la paire The Handsmaid's Tale/Big Little Lies, ainsi que leurs actrices Elisabeth Moss et Nicole Kidman (en passant, Big Little Lies n'aurait pas dû recevoir toutes ces récompenses en tant que mini-série car elle aura une saison 2). En revanche la surprise venait des films: alors que l'on pouvait s'attendre à un triomphe de La Forme de l'eau, le film fantastique de Guillermo Del Toro, Lion d'Or à Venise, il se contenta uniquement du Golden Globe du meilleur réalisateur et de la meilleure musique. Quatre trophées vinrent récompenser Three Billboards Les Panneaux de la vengeance, l'excellent film de Martin McDonagh, prix du scénario à Venise, décrivant le combat d'une mère pour venger le viol et le meurtre de sa fille, dans une petite bourgade américaine: meilleur film, meilleur scénario, meilleure actrice (la formidable Frances McDormand qui y trouve son plus beau rôle depuis Fargo) et meilleur second rôle masculin (l'excellent Sam Rockwell).

Cela signifie-t-il que Guillermo Del Toro a perdu toute chance pour l'Oscar? Absolument  pas car, si les résultats des Golden Globes représentent un indicateur pour les résultats des Oscars, il est démenti une fois sur deux ou trois. Souvenons-nous que The Social Network, Avatar ou Le Secret de Brokeback Mountain avaient tous gagné aux Golden Globes pour essuyer ensuite une défaite cuisante aux Oscars. Pour résumer, les Golden Globes ne peuvent permettre de prédire qui va gagner aux Oscars mais permettent de dire de manière certaine quels films ne vont pas gagner. Ainsi en repartant bredouille de la cérémonie, Pentagone papers de Steven Spielberg ou Tout l'argent du monde de Ridley Scott ont peu de chances de faire autre chose que de la figuration intelligente aux Oscars. 

L'Oscar du meilleur film devrait donc se jouer entre Three Billboards et La Forme de l'eau, ce dernier préservant ses chances grâce au Golden Globe du meilleur réalisateur, sans négliger un outsider discret mais efficace. Pour son premier film, Greta Gerwig s'annonce aussi bonne réalisatrice qu'actrice puisque son film a remporté le Golden Globe de la meilleure comédie. Saiorse Ronan a également la récompense de meilleure actrice dans sa catégorie.

De son côté, Gary Oldman a remporté tranquillement son prix du meilleur acteur dramatique pour son incarnation de Churchill et on voit mal qui peut désormais l'arrêter, les membres de l'Académie des Oscars raffolant de ce type de performance et James Franco, lauréat comme meilleur acteur dans une comédie, ne semblant guère de taille à le concurrencer.

Le féminisme a donc largement dominé la cérémonie (quatre prix chacun pour Three Billboards et Big Little Lies, deux prix pour The Handsmaid's Tale, Ladybird et The Marvellous Miss Maisel, meilleure série comique), allant même jusqu'à faire récompenser un très mauvais film en meilleur film étranger sous prétexte d'une protagoniste en Mère Courage ayant perdu toute sa famille dans un attentat terroriste (Diane Kruger) puisque les Golden Globes ont préféré l'affreux In the Fade à Faute d'amour ou The Square.  Nous préférons signaler la récompense de Rachel Brosnahan en meilleure actrice comique, actrice qu'on avait déjà remarquée dans House of Cards ou The Americans et qui montre toute la mesure de son talent dans The Marvellous Miss Maisel.

Le féminisme a eu la part belle, la diversité un peu moins hormis le Golden Globe d'honneur à Oprah Winfrey, le prix du meilleur acteur dramatique à Sterling K. Brown pour This is us et surtout le prix du meilleur acteur comique à Aziz Ansari, bonne surprise.

Rendez-vous le 3 mars pour les Oscars!

CINEMA :

Meilleur film dramatique:

«3 Billboards — Les panneaux de la vengeance»

Meilleure comédie:

«Lady Bird»

Meilleur réalisateur:

Guillermo del Toro, «La forme de l’eau»

Meilleur acteur dramatique:

Gary Oldman, «Les heures sombres»

Meilleure actrice dramatique:

Frances McDormand, «3 Billboards — Les panneaux de la vengeance»

Meilleur acteur dans une comédie:

James Franco, «The Disaster Artist»

Meilleure actrice dans une comédie:

Saoirse Ronan, «Lady Bird»

Meilleur acteur dans un second rôle:

Sam Rockwell, «3 Billboards — Les panneaux de la vengeance»

Meilleure actrice dans un second rôle:

Allison Janney, «Moi, Tonya»

Meilleur film en langue étrangère:

«In the Fade»

Meilleur film d’animation:

«Coco»

TELEVISION

Meilleure série dramatique:

«The Handsmaid's Tale»

Meilleur acteur dans une série dramatique:

Sterling K. Brown, «This is us»

Meilleure actrice dans une série dramatique:

Elisabeth Moss, «The Handsmaid's Tale»

Meilleure série comique:

«The Marvelous Mrs. Maisel»

Meilleur acteur dans une série comique:

Aziz Ansari, «Master of None»

Meilleure actrice dans une série comique:

Rachel Brosnahan, «The Marvelous Mrs. Maisel»

Meilleur film de télévision ou mini-série:

«Big Little Lies»

Meilleur acteur dans une mini-série ou un film de télévision:

Ewan McGregor, «Fargo»

Meilleure actrice dans une série télévisée ou un film de télévision:

Nicole Kidman, «Big Little Lies»