Cate Blanchett, Présidente du Jury du Festival de Cannes 2018? On ne peut que s'en réjouir tant sa nomination annoncée aujourd'hui par Pierre Lescure et Thierry Frémaux est symbolique depuis la levée de boucliers des actrices engagées face au scandale Weinstein :  "Nous sommes très heureux d’accueillir une artiste rare et singulière dont le talent et les convictions irriguent les écrans de cinéma comme les scènes de théâtre. Nos conversations, cet automne, nous promettent qu’elle sera une Présidente engagée, une femme passionnée et une spectatrice généreuse." (Pierre Lescure). 

Le talent de l'actrice est immense, capable d'aller du blockbuster Le Seigneur des Anneaux de Peter Jackson au drame intimiste Carol, en passant par le biopic historique Elizabeth. Elle a même joué Bob Dylan dans l'incroyable biopic I'm not there de Todd Haynes. A l'instar de quelques rares actrices du cinéma contemporain (Isabelle Huppert, Nicole Kidman, etc.), elle peut tout jouer. 

Néanmoins n'oublions pas qu'elle a remporté l'Oscar de la meilleure actrice pour Blue Jasmine de Woody Allen, ne souhaitant pas rentrer dans la polémique qui opposait à l'époque Allen à sa fille Dylan Farrow sur des attouchements inappropriés. Par conséquent, elle a privilégié sa carrière au fait d'adopter une position claire sur le sujet. Nul doute qu'on entendra Dylan Farrow ou sans doute Lena Dunham sur sa présidence pendant le Festival de Cannes. 

Il ne fait nul doute que parmi les actrices engagées d'Hollywood d'autres actrices auraient mieux représenté la lutte contre les prédateurs sexuels: Meryl Streep à la carrière bien plus considérable, Nicole Kidman ou encore et surtout Jessica Chastain. Remarquons qu'aucune des trois nommées ci-dessus n'a tourné pour Woody Allen pour les raisons évoquées (précisons tout de même que Meryl Streep a joué dans Manhattan, bien avant que Dylan Farrow ne naisse, et n'a plus retourné avec Woody Allen depuis). Nonobstant leurs carrières bien plus limitées, Rose McGowan ou Asia Argento auraient été des choix bien plus provocateurs mais elles sont toutes les deux trop incontrôlables et instables. La présidence du jury du Festival de Cannes est également une affaire de timing dans les carrières: il faut être disponible pendant dix jours, ne pas avoir de tournage en mai et surtout ne pas avoir de film à présenter. 

Jessica Chastain aurait été le choix idéal car elle est "née" à Cannes avec la présentation de The Tree of Life. Mais elle sera présente pour présenter The Death and Life of John F. Donovan de Xavier Dolan, Palme d'or annoncée du prochain Festival, réalisée par un jeune homme de moins de 30 ans. De toute manière, Jessica Chastain a une carrière beaucoup plus récente que celle de Cate Blanchett, de dix ou quinze ans de moins. 

C'est d'ailleurs l'interrogation de ce prochain Festival. Cate Blanchett et son jury récompenseront-ils un film qui affichera un signal fort par rapport à la libération de la parole des femmes, l'affaire Weinstein? Un film réalisé par une femme? Un film signé par un réalisateur gay (Xavier Dolan)? Ou préféreront-ils se situer au-dessus des polémiques et récompenser un film uniquement pour ses qualités cinématographiques, même si le message n'est pas "politiquement correct"?

En tout cas, Cate Blanchett sera la 11ème Présidente du Jury du Festival de Cannes 2018, après Olivia de Haviland, Sophia Loren, Michèle Morgan, Ingrid Bergman, Jeanne Moreau (2 fois), Isabelle Adjani, Liv Ullmann, Isabelle Huppert et Jane Campion. Le 71ème Festival de Cannes se tiendra du 8 au 19 mai prochains.