Roman Polanski ne sera pas remplacé : la 42e cérémonie des César se déroulera sans président. Alain Terzian, producteur, président de l'Académie des sciences et techniques du cinéma l'a confirmé : "Le conseil de l'Académie des César a décidé qu'il n'y aurait pas de président. On ne l'a proposé à personne pour des raisons que vous trouverez vite. On assumera ainsi le tumulte que vous avez vu." Quelques heures plus tôt, l’académie décidait par ailleurs de remettre un César d’honneur à George Clooney.

Le choix de Roman Polanski comme président la cérémonie du 24 février prochain avait fait polémique, suite aux accusations de viol sur mineure dont il fait l’objet aux Etats-Unis où il n'est jamais retourné depuis sa fuite en 1978. Un appel au boycott avait notamment été lancé. Le réalisateur avait alors décidé de refuser l’offre des organisateurs des César. Notons que ce ne sera pas la première cérémonie sans président. En 2003, cela avait déjà été le cas, mais pour une autre raison…