Replongez vous dans l'oeuvre sulfureuse et avant-gardiste du grand cinéaste polonais Walerian Borowczyk dans le cadre de sa rétrospective au Centre Pompidou ! Du 24 février au 19 mars 2017, pas moins de 7 chefs-d’œuvre de Walerian Borowczyk dans leur restauration 2k :

Goto, l’île d’amour (1968) : L'ile de Goto est gouvernée par un dictateur sans cœur, Goto III. Sa femme, Glossia, tombe éperdument amoureuse d'un soldat, le lieutenant Gono. Tous deux prévoient de s'échapper afin de vivre enfin leur amour au grand jour. Seulement, Grozo, un esclave épris de Glossia, en décide autrement. Par jalousie, l'homme planifie le meurtre du gouverneur et fait accuser Gono, au grand dam de son amante.

 

Blanche (1971) : Blanche est une jeune femme belle et pure, mariée au Maître du château, dans une terre isolée. Tous les hommes qui rendent visite au Maître tombent amoureux d'elle. Le Roi et son serviteur Bartolomeo n'y échappent pas.

 

Contes Immoraux (1974) Mettant en scène le libertinage à travers le temps, Walerian Borowczyk nous invite à explorer quatre contes. « La Marée » évoque l'initiation d'une jeune fille à l'art complexe de la fellation. Puis, « Thérèse philosophe » met en lumière Thérèse, une adolescente rebelle, alors que celle-ci est punie dans un débarras, cette dernière expérimente le plaisir solitaire avec une cucurbitacée. S'en suit avec « Ersebet Bathory », une histoire centrée sur la comtesse Bathory qui organise des orgies sadomasochistes. Et pour finir ce périple, dans « Lucrezia Borgia », on découvre une nouvelle forme de sexualité, les plaisirs incestueux d'une famille des plus originales.

 

Histoire d’un péché (1975)

 

La Bête (1975) : Un marquis, pour sauver sa fortune, decide de marier son fils un peu debile a la fille d'un riche Americain. Des la premiere nuit de son arrivee la belle reve qu'une aieule de son fiance est poursuivie par une bete monstrueuse munie d'un sexe gigantesque. L'acte a lieu d'abord dans la frayeur puis dans le plaisir jusqu'au moment ou la bete meurt. La fiancee se rend alors dans la chambre de son fiance qu'elle decouvre sans vie. Une adaptation tout a fait libre du mythe de "la Belle et la Bete".

 

Docteur Jekyll et les femmes (1981) : Une réception donnée par le Dr Jekyll va sombrer dans l'horreur lorsque le maître de cérémonie dévoile sa véritable nature...