C'est avec une grande peine que nous apprenons le décès de l'acteur britannique John Hurt à l’âge de 77 ans atteint depuis quelques années d’un cancer du pancréas.

Acteur majeur de sa génération, il avait commencé sa carrière au début des années 60. Éternel second rôle au cœur des grands films qui suivront cette décennie, on le remarque notamment chez Richard Fleisher dans L'étrangleur de Rillington Place, mais c'est à la fin des années 70 que l'acteur vit son tournant. En l'espace d'une année, il enchaîne Le Cri du Sorcier de Jerzy Skolimowski où il incarne un mari pris de folie en côtoyant un sorcier/manipulateur, Midnight Express d'Alan Parker mais surtout Alien de Ridley Scott, première victime du fameux huitième passager.

À l'orée des années 80, John Hurt trouve le rôle majeur de sa carrière devant la caméra de David Lynch. Elephant Man, une adaptation en noir & blanc romancée de la vie de Joseph Merrick, appelé John dans le film, d'après la dénomination erronée tirée de la biographie du docteur Treves, surnommé «Elephant Man» du fait de ses nombreuses difformités. Le film est nommé huit fois aux Oscars sans en rapporter aucune. Mais l'acteur trouve la dynamique de sa carrière apte à le pousser vers le devant de la scène. En dépit des couches successives de maquillage portées 12 heures par jour, John Hurt n'arrêtera plus de tourner pendant les 30 prochaines années. Il tourne chez Sam Peckinpah (Osterman Week-end), chez Michael Radford (1984), etc.

Ses dernières années, il avait côtoyé Indiana Jones dans sa dernière aventure, Hellboy pour Guillermo Del Toro, Harry Potter, Hercule ou encore Tarzan. On retrouvera John Hurt prochainement au cinéma dans le film Jackie de Pablo Larraìn en prêtre confident de la veuve du président assassiné.

Acteur devenu immortel grâce au cinéma, il aura joué en tout dans quelque 140 films. Acteur majeur du cinéma britannique aux côtés de Sean Connery et Michael Caine, le comédien  a remporté quatre Bafta au cours de sa longue carrière. Il avait été anobli par la reine Elizabeth II en 2014.