Le réalisateur Roman Polanski renonce à présider les Césars, en effet le choix du cinéaste franco-polonais pour présider la 42e cérémonie des Césars avait suscité l’indignation (l'appel au boycott avait été lancé) en raison de l’accusation de viol dont il fait l’objet

Ces associations féministes, qui ont lancés une pétition pour sa destitution, dénoncent le choix du cinéaste franco-polonais. Cette polémique a "profondément attristé Roman Polanski et atteint sa famille", et le réalisateur "a décidé de ne pas donner suite à l’invitation" des organisateurs, ajoute le communiqué de son avocat. Les questions se posent alors, pouvons(devons)-nous interdire à ces cinéastes de s'exprimer à travers leurs arts ? Woody Allen, Nate Parker, et tant d'autres éclaboussés par des accusations similaires, l'art est-il plus important que les vies détruites au passage ?