Les cinéphiles connaissent son nom, mais le grand public retenait plus simplement les titres de ses films. Curtis Hanson a mis en scène La Main sur le Berceau, La Rivière Sauvage, mais il a été reconnu pour le chef d'oeuvre L.A Confidential ou le sincère 8 Miles.
Ces dernières années, il avait enchainé avec des longs-métrages de moindres envergures comme In Her Shoes avec Cameron Diaz, Lucky You avec Eric Bana ou Chasing Maverick dont il n'avait pu finir le tournage remplacé par Michael Apted.

Le réalisateur, oscarisé pour son travail sur LA Confidential, était atteint de la maladie d'Alzheimer depuis des années, il s'est éteint hier suite à une crise cardiaque. Il avait 71 ans.

Comme beaucoup de passionnés de cinéma, il débute son périple comme critique de cinéma. Après avoir abandonné le lycée, il se fait engager comme critique de cinéma par le journal de l’université Cal State. Il crée ensuite un magazine dédié au septième art sobrement intitulé Cinema. Il reste journaliste pendant les années 1960, interviewant les grands anciens de Hollywood, John Ford, William Wyler, Vincente Minnelli. Il est aussi photographe et, pour avoir pris des portraits de Faye Dunaway qui ont contribué au choix de l’actrice pour le rôle de Bonnie Parker, est invité sur le tournage de Bonnie and Clyde, d’Arthur Penn, en 1966.
Sa carrière de critique débouche en toute logique sur une carrière de scénariste. Mais très vite, en 1972, il signe son premier long-métrage, un petit film d'horreur indépendant distribué par New World, Sweet Kill. Sa carrière de metteur en scène se lance doucement avec des films légers, dont American teeangers avec Tom Cruise en 1983.

Au cœur des années 80, Curtis Hanson est dans une veine de thriller. Avec l'aide d'une nouvelle génération d'acteurs montants, il signe Bad Influence avec Rob Lowe et James Spader. Le film a un certain succès lui permettant d'enchainer en 1992 avec le célèbre, La Main sur le Berceau avec la sublime, mais oubliée Rebecca de Mornay. Grand succès de l'époque, le film voit De Mornay en Baby Sitter diabolique semant la terreur au sein d'une famille typique américaine. Grâce à ce succès, Curtis Hanson a l'embarras du choix en terme de nouveau projet. Il se concentre alors sur un nouveau thriller au milieu des rapides en compagnie de Meryl Streep. En 1994, il met en scène La Rivière Sauvage féminisant un périple à la Délivrance de John Boorman. Plutôt méconnu, La Rivière Sauvage ne fait pas de vague. Curtis Hanson enchaîne alors sur LA Confidential.

Présenté à Cannes en  1997, LA Confidential est un hommage au cinéma hollywoodien, et en particulier au film Violent (1950) de Nicholas Ray. Le film marque le grand retour du film Noir à Hollywood. Il permet aussi la découverte de Russell Crowe, déjà aperçu dans le Mort ou Vif de Sam Raimi en 1994. En concurrence avec Titanic lors de la cérémonie des Oscars l'année suivante, il repartira avec les Oscars de la Meilleure Photographie et Meilleure Actrice pour Kim Basinger.

Curtis Hanson enchaîne en 2000 avec Wonder Boys au casting composé de Michael Douglas et Tobey Maguire. Wonder Boys est l'adaptation cinématographique du roman homonyme de Michael Chabon. Le film suit Grady Tripp (Michael Douglas) qui a eu la chance et l'infortune d'écrire durant sa jeunesse un roman culte salué par une critique unanime et vendu à des centaines de milliers d'exemplaires. Mais depuis sept ans, ce wonder boy dont on espérait tant n'a rien publié, se contentant d'un modeste poste d'enseignant.

En  2002, Curtis Hanson retrouve le succès avec l'adaptation de la vie du jeune rappeur Eminem dans 8 Miles. Pour le film il retrouve Kim Basinger en mère alcoolique. Le metteur en scène réalise l'un des premiers films biopic revenant sur les carrières tendues de chanteurs-acteurs. Avec le succès de 8 Miles, d'autres films suivront comme dernièrement N.WA.

La fin de sa carrière est plus anecdotique. Il dirige Cameron Diaz dans In Her Shoes et signe Lucky You avec Eric Bana et Drew Barrymore en 2007. Le film se situe dans les milieux du poker professionnel à Las Vegas, ne rencontre qu’un succès limité. Curtis Hanson réalise encore en 2011 Too Big to Fail, un film pour la chaîne payante HBO, relation de la crise financière de 2008, qui reçoit un bel accueil critique. Son dernier film tourné en partie sera Chasing Maverick avec Gerard Butler. Atteint de la maladie d'Alzheimer, il ne pourra terminer le tournage et se verra remplacer par Michael Apted pour finir le film.