Le Festival du film américain de Deauville qui se tiendra cette année du 2 au 11 septembre a dévoilé son film d'ouverture et celui de clôture. 

Le premier, Infiltrator, suit un agent fédéral en charge de faire tomber le cartel de Pablo Escobar. Pour cela il doit s'inventer une nouvelle identité, un passé, une fiancée avec en tête que le moindre faux pas lui coûtera la vie. Le film sera diffusé en présence de l'équipe du film.

Le second, War Dogs, suit deux copains âgés d'une vingtaine d'années, vivant à Miami Beach à l'époque de la guerre en Irak. Ils profitent d'un dispositif méconnu du gouvernement fédéral, permettant à de petites entreprises de répondre à des appels d'offres de l'armée américaine. Si leurs débuts sont modestes, ils ne tardent pas à empocher de grosses sommes d'argent et à mener la grande vie.

Mais les deux amis sont totalement dépassés par les événements lorsqu'ils décrochent un contrat de 300 millions de dollars destiné à armer les soldats afghans. Car, pour honorer leurs obligations, ils doivent entrer en contact avec des individus très peu recommandables… dont certains font partie du gouvernement américain. 

Deux films en rapport avec le monde du crime donc, celui des cartels ou des gangs dont les membres gagnent leur vie par la violence. Deux films aussi en rapports avec des événements s'étant vraiment déroulés, le règne de Pablo Escobar d'un côté, la guerre en Irak et ses dérives de l'autre.