Ce soir, enfin la fin du suspense pour le Gotha du cinéma français ! Nous saurons au bout d’une soirée qui s’annonce longue quel est le meilleur film français de l’année écoulée.

Par le nombre de nominations, la récompense suprême n’échappera pas à l’un des quatre films suivants : Marguerite (onze nominations), Trois souvenirs de ma jeunesse (onze), Dheepan (neuf) et Mustang (neuf).

Affiche - Le Fils de Saul

Ecartons d’emblée Dheepan, le film de Jacques Audiard qui ne fait pas l’unanimité, en dépit de sa Palme d’or, contrairement à ses triomphes précédents (De battre mon cœur s’est arrêté, Un Prophète). Marguerite ferait un vainqueur assez logique en raison du nombre de nominations et d’entrées mais on a peu de mal à croire que l’Académie soit emballée par un film aussi sage et conventionnel. Xavier Giannoli reviendrait d’assez loin puisque personne ne voulait plus entendre parler de lui après Une aventure. Depuis A l’origine et Quand j’étais chanteur ont redoré son blason et confirmé un certain statut de cinéaste grand public.

Restent donc Trois souvenirs de ma jeunesse et Mustang, nos favoris personnels. Trois souvenirs de ma jeunesse est sans doute le Desplechin le plus accessible depuis très longtemps. Mais Desplechin est un peu maudit aux César (comme à Cannes d’ailleurs) : toujours nommé, jamais gagnant. Le côté méta-film de Trois souvenirs de ma jeunesse (retour sur la jeunesse du personnage fétiche de Desplechin, Paul Dedalus) peut faire croire à tort que Desplechin s’est renfermé dans son univers.

Reste Mustang. Concourant pour l’Oscar du meilleur film étranger, le film de la jeune cinéaste d’origine turque, Deniz Gamze Ergüven, est déjà assuré d’obtenir le César du meilleur premier film. Fera-t-il la passe de deux, en remportant également la récompense suprême ? On pense que oui car il bénéficiera de ce que l’on pourrait appeler l’effet Timbuktu ou Invasions barbares ou Le Pianiste, c’est-à-dire un effet d’exotisme qui permet de sortir de l’univers hexagonal un peu renfermé. De plus, le film bénéficie d’une véritable grâce assez emballante et est formellement très réussi. En l’absence de concurrents incontestables et à qualité approximativement égale, Mustang peut faire office de révélation vivifiante, de bain de fraîcheur qui nous éloignerait du microcosme franco-français.

Affiche - Mustang

Même si Mustang remporte le César du meilleur film, on voit mal celui du meilleur réalisateur aller à une débutante. Arnaud Desplechin pourrait alors y trouver une récompense de consolation. Ensuite, pour les autres principales récompenses, le César du meilleur acteur devrait aller à un Vincent, avec un avantage à Lindon contre Cassel. Pour celui de la meilleure actrice, Catherine Frot, héroïne éponyme de Marguerite, devrait l’emporter à moins d’une énorme surprise en la personne de Loubna Abidar dans Much loved, ce qui permettrait de récompenser le courage de cette comédienne en butte aux brimades et agressions dans son pays, le Maroc. Le César du meilleur second rôle masculin devrait couronner Michel Fau, ce qui confirmerait l'excellence de la distribution de Marguerite ; on croise les doigts pour Sidse Babett Knudsen qui pourrait bénéficier de l'effet Kristen Stewart, à savoir récompenser une comédienne étrangère dans un film français. Les César des révélations devraient aller aux deux acteurs sensationnels de Trois souvenirs de ma jeunesse, Quentin Dolmaire et Lou Roy-Lecollinet, à moins que la orincesse des coeurs, Camille Cottin, ne pointe le bout de son nez. Enfin le César du meilleur film étranger devrait se jouer entre Le Fils de Saul de Laszlo Nemes et Mia Madre de Nanni Moretti. Rendez-vous donc ce soir pour connaître les résultats sur Canal Plus en clair à partir de 21h. Cette fois-ci les lauréats n’auront plus que 2mn30 pour effectuer leurs remerciements, ce qui évitera peut-être la durée pharaonique de la cérémonie de l’année dernière (4h20 !). On compte sur Florence Foresti pour mener la cérémonie tambour battant et dégeler une salle souvent stressée par l’annonce des récompenses !

Voici les principales nominations:

Meilleur Film

  • Dheepan
  • Fatima
  • La loi du marché
  • Marguerite
  • Mon Roi
  • Mustang
  • La Tête Haute
  • Trois souvenirs de ma Jeunesse

Meilleur réalisateur

  • Jacques Audiard pour Dheepan
  • Stéphane Brizé pour La Loi du marché
  • Xavier Giannoli pour Marguerite
  • Maïwenn pour Mon Roi
  • Arnaud Desplechin pour Trois souvenirs de ma jeunesse
  • Emmanuelle Bercot pour La Tête haute
  • Deniz Gamze Ergüven pour Mustang

Meilleur Acteur

  • Jean-Pierre Bacri dans La Vie très privée de Monsieur Sim
  • Vincent Cassel dans Mon roi
  • François Damiens dans Les cowboys
  • Gérard Depardieu dans Valley of Love
  • Antonythasan Jesuthasan dans Dheepan
  • Vincent Lindon dans La loi du marché
  • Fabrice Luchini dans L’hermine

Meilleure Actrice

  • Loubna Abidar dans Much loved
  • Emmanuelle Bercot dans Mon Roi
  • Cécile de France dans La Belle Saison
  • Catherine Deneuve dans La Tete haute
  • Catherine Frot dans Marguerite
  • Isabelle Huppert dans Valley of love
  • Soria Zeroual dans Fatima

Meilleur Acteur dans un Second Rôle

  • Michel Fau dans Marguerite
  • Louis Garrel dans Mon Roi
  • Benoît Magimel dans La Tête Haute
  • André Marcon dans Marguerite
  • Vincent Rottiers dans Dheepan

Meilleure Actrice dans un Second Rôle

  • Sara Forestier dans La Tête Haute
  • Agnès Jaoui dans Comme un Avion
  • Sidse Babett Knudsen dans L’hermine
  • Noémie Lvovsky dans La Belle Saison
  • Karin Viard dans 21 Nuirs avec Pattie

Meilleur Scénario Original

  • Dheepan
  • Marguerite
  • Mustang
  • La tête haute
  • Trois souvenirs de ma jeunesse

Meilleure Adaptation

  • David Oelhoffen, Frédéric Tellier pour L’affaire SK1
  • Samuel Benchetrit pour Asphalte
  • Vincent Garenq, Stéphane Cabel pour L’enquête
  • Philippe Faucon pour Fatima
  • Hélène Zimmer, Benoït Jacquot pour Journal d’une femme de chambre

Meilleur Film d’Animation

  • Adama
  • Avril et le monde truqué
  • Le Petit Prince

Meilleur court-métrage d’animation

  • La nuit américaine d’Angélique
  • Le repas dominical
  • Sous tes doigts
  • Tigres à la queue leu leu

Meilleur Film Etranger

  • Birdman
  • Le fils de Saul
  • Je suis mort mais j’ai des amis
  • Mia Madre
  • Taxi Téhéran
  • Le tout nouveau testament
  • Youth

Meilleur Premier Film

  • L’affaire SK1
  • Les cow-boys
  • Mustang
  • Ni le ciel, ni la terre
  • Nous trois ou rien