Star Wars rentre dans une nouvelle ère.

Avec le phénomène toujours grandissant des univers cinématographiques, la saga initiée par George Lucas en 1977 (il y a bientôt quarante ans) va rentrer dans une nouvelle ère. Et d'après Kathleen Kennedy, présidente de Lucasfilm, le nouveau fonctionnement de l'univers Star Wars, avec ses spin-offs, sera dans une certaine mesure le même que celui de l'univers Marvel, qui depuis quelques années maintenant aborde chacun de ses films ou séries sous l'angle d'un genre différent : par exemple, First Avenger qui est un film de guerre, Les Gardiens de la Galaxie qui est un space opera, ou encore Jessica Jones qui se présente presque comme un film noir.

En outre, elle ajoute que tous les spin-offs à venir ne seront pas nécessairement des prequels, ni forcément connectés à l'histoire principale, ce qui les en différenciera d'autant plus, et permettra une plus grande indépendance créative : ainsi, bien que Rogue One et le film sur Han Solo soient tous les deux très étroitements liés à Un Nouvel Espoir, Kennedy dit : "je pense qu'il s'agit jusqu'à présent d'une coincidence."

Il y a donc beaucoup de choses à attendre du futur de Star Wars, qui commence mercredi prochain, avec la sortie du Réveil de la Force.