Plus que deux semaines avant le lancement du Paris International Fantastic Film Festival ! Pour vous aider à vous y retrouver, voici un petit récapitulatif :

En compétition pour les longs métrages :

- Blind Sun (France/Grèce), premier long métrage de Joyce A. Nashawati, qui sera également jurée de la compétition de court-métrage ;

- Bridgend de Jeppe Rønde (Danemark) sur un village frappé par une malédiction qui pousse ses jeunes au suicide ;

- Curtain, de Jaron Henrie-McCrea (États-Unis), un film d'horreur sur une infirmière dont le rideau de douche disparaît dans un portail vers une autre dimension ;

- Der Nachtmahr de l'allemand Akiz, film qui promet une expressivité visuelle hélas trop rare ;

- Don't Grow up, du français Thierry Poiraud, un film d'horreur avec des adolescents menacés de mort ;

- Evolution, de la française Lucile Hadzihalilovic, l'histoire d'un village dans lequel un hôpital tente de renverser les étapes de l'évolution en expérimentant sur des petits garçons ;

- Some Kind of Hate, film américian d'Adam Egypt Mortimer, l'histoire d'un adolescent tyrannisé envoyé en maison de redressement qui invoque sans le vouloir l'esprit d'une fille elle aussi victime de harcèlement qui le venge des responsables de ses tourments ;

- The Survivalist (Royaume-Uni) de Stephen Fingleton, un drame post-apocalyptique et premier long-métrage.

Par ailleurs, vous pourrez découvrir hors compétition :

- Green Room, un film de Jeremy Saulnier avec, entre autre, Anton Yelchin, Imogen Poots, ou encore Patrick Stewart ;

- Le Complexe de Frankenstein de Gilles Penso et Alexandre Poncet, sur l'histoire des monstres au cinéma ;

- The Final Girls de Todd Strauss-Schulson (États-Unis), néo-slasher avec Malin Akerman et Taissa Farmiga, sur une adolescente qui se retrouve aspirée dans le slasher dans lequel sa mère, célèbre Scream Queen maintenant décédée, était la star ;

- Southbound, film d'horreur à sketches de Roxanne Benjamin, David Bruckner, Patrick Horvath et Radio Silence ;

- The 1000 Eyes of Dr. Maddin d'Yves Montayeur, sur le cinéaste Guy Maddin, surnommé le David Lynch canadien ;

- The Virgin Psychics du japonais Sono Sion (Love Exposure), une comédie SF.

Dans la compétition courts métrage, jugée par Manu Cossu (réalisateur), Fleur Fortuné (réalisatrice), Seth Gueko (musicien), Joyce A. Nashawati (réalisatrice/scénariste) et Run (dessinateur) :

Compétition française :

- Craspec de David Le Meur ;

- Juliet de Marc-Henri Boulier ;

- L'Appel de Alban Ravassard ;

- Of Men and mice de Gonzague Legout (première mondiale) ;

- Phantasm of the Living de Jean-Sébastien Bernard (première française) ;

- Splintertime de Rosto.

Compétition internationale :

- Day 40 de Sol Friedman (Canada) ;

- Edmond de Nina Gantz (Angleterre) ;

- L'Ours noir de Xavier Séron et Méryl Fortunat-Rossi (France et Belgique) ;

- Night of the slasher de Shant Hamassian (États-Unis) ;

- Restart d'Olga Osorio (Espagne, première française) ;

- The Chickening de Nick DenBoer et Davy Force (États-Unis, première européenne) ;

- The Herd de Melanie Light (Angleterre) ;

- Turned d'Adam Bolt (États-Unis, première européenne) ;

et hors compétition, vous pourrez découvrir le court métrage Kick-Heart de Masaaki Yuasa, film d'animation sur l'histoire d'amour en tre une nonne et un catcheur.

Durant la séance interdite, vous aurez l'occasion de découvrir Deathgasm, du neo-zélandais Jason Lei Howden (qui a travaillé sur les effets visuels de Man of Steel), comédie gore sur fond de metal, qui raconte l'histoire de deux ados invoquant accidentellement une entité démoniaque.

Vous pourrez également, à l'occasion de la séance culte, redécouvrir en copie restaurée des classiques du film de genre : Darkman de Sam Raimi, Incidents de Parcours de Romero, The Thing de Carpenter (en 4K, s'il-vous-plaît) et L'Enfant Miroir, en présence de son réalisateur, Philip Ridley.

L'animation sera également à l'honneur, avec une séance jeunesse qui permettra de découvrir Dofus le film - Livre 1 : Julith de Jean-Jacques Denis et Anthony Roux, l'adaptation du célèbre MMORPG, et la nuit japanimation avec quatre films :

- Le Garçon et la bête de Mamoru Hosoda (Les Enfants loups, Summer Wars), l'histoire d'un jeune garçon qui devient le disciple d'un monstre ;

Mind Game de Masaaki Yuasa, l'histoire d'un mangaka peu connu qui, refusant sa mort, se lance dans une course avec le Saint Père pour pouvoir réécrire le cours de son histoire ;

- Short Peace supervisé par Katsuhiro Otomo (réalisateur du génial Akira), film en quatre segments, Opening réalisé par Koji Morimoto, Hi-no-Youjin réalisé par Otomo lui-même, Tsukumo par Shuhei Morita et Gambo par Hiroaki Ando, avec un cinquième segment qui est un jeu vidéo, Ranko Tsukigime's Longest Day ;

- et Jin-Roh, la Brigade des Loups de Hiroyuki Okiura et scénarisé par Mamoru Oshii (Ghost In The Shell), film primé dans de multiples festivals lors de sa sortie en 1999.

La soirée d'ouverture, au Rex Club, sera animée par Double Dragon et Perturbator.

Les séances individuelles seront au prix normal (cartes UGC acceptée), le Pass PIFFF, qui vous donnera accès à tous les évènements du festival coûte 99€, le billet pour la nuit japanimation sera au tarif de 20€ et le concert d'ouverture au Rex Club sera accessible pour 12 €.

Allez fêter le film fantastique au Paris International Fantastic Film Festival, du 17 au 22 novembre au Cinéma Le Grand Rex !!