Malgré le temps, malgré la déception du troisième opus, c'est bien la trilogie Spider-Man de Sam Raimi qui reste la référence cinématographique sur l'homme-araignée.

On attendait donc ce que le réalisateur avait à dire sur le reboot de 2017, dont le Spider-Man sera introduit dans Captain America : Civil War.

Raimi se dit très heureux de la direction prise par le reboot, et y "croit beaucoup". Il est notamment très enthousiasmé par l'idée de reprendre un Spider-Man lycéen, selon lui une expérience très unique pour un super-héros. Il aimerait également que le film explore la relation entre Peter Parker et Gwen Stacy, ainsi que celle que l'homme araigné entretien avec Flash Thompson, la petite brute lycéenne incarné par Joe Manganiello dans la version de 2002.

Sur la version de Marc Webb, globalement considérée moins bonne que la sienne, Sam Raimi s'est contenté de dire : "j'ai vu les deux, ils étaient géniaux".

Marc Webb, de son côté, s'est dit "très excité, mais un peu triste".