Marvel comptait sur la réalisatrice de Selma, Ava DuVernay, afin qu'elle orchestre Black Panther, nouveau projet du studio.

Cependant, cette dernière a poliment décliné cette offre pourtant alléchante : "Je ne signe pas pour Black Panther. Je dirais que nous avions des idées différentes à propos de l'histoire. Marvel a une certaine façon de faire les choses et je crois qu'ils y arrivent, beaucoup de gens adorent leur travail. J'étais flattée qu'ils fassent appel à moi. J'ai adoré rencontrer Chadwick ( Boseman, le futur Black Panther ) et tous les représentants de Marvel. Au final, c'est une question d'histoire et de vision. Et nous n'avions pas la même. Je préfère le réaliser maintenant que de parler de divergences artistiques plus tard."

Ayant l'habitude d'être auteur de ses propres films ( sauf en ce qui concerne Selma ), la réalisatrice préfère ainsi conserver son indépendance plutôt que de se plier aux rouages du studio qui tient de surcroît à brider ses réalisateurs. 

Rappelons qu'avant d'avoir son propre film en 2018, Black Panther, super héros vivant dans la province africaine fictive du Wakanda, fera une apparition - remarquée - dans Captain America 3 dans lequel il tiendra un rôle particulier... 

A suivre...