Elle est la cinquième personnalité à recevoir la Palme d'Honneur décernée par le Festival de Cannes. Cette 68ème édition sera en effet le théâtre de cette remise exceptionelle.
Après Woddy Allen en 2002, Manoel de Oliveira en 2008, Clint Eastwood en 2009 et Bernardo Bertolucci en 2011, c'est à Agnès Varda de se voir primée pour l'ensemble de sa carrière. 

Première femme à recevoir ce prix ô combien honorifique, Agnès Varda se révèle en 1962 avec la réalisation de Cléo de 5 à 7. La réalisatrice a alors consacré sa carrière au 7ème Art, relatant un cinéma gage de qualité et d'exigence. Récompensée à maintes reprises, elle aura marqué l'univers du grand écran par des projets audacieux tels que Sans Toit ni loi ( Lion d'Or à Venise en 1985 ), Le Bonheur ( prix Louis-Delluc en 1965 ), Les Plages d'Agnès ( César 2008 du meilleur documentaire ) ou encore Jacquot de Nantes inspiré de l'enfance de Jacques Demy, son défunt mari.