Après Grindhouse Trailer War, c'est au classique de 1981, Roar, que Drafthouse Films décide de ressortir. La société de distribution filiale des Alamo Drafthouse Cinemas prend en effet l'initiative de proposer une re release limitée en Avril prochain.
Le long-métrage nous raconte l’histoire de Madeleine qui décide de rejoindre avec ses enfants son mari Hank dans la jungle africaine. Hank est un écologiste excentrique qui s’est toujours battu pour la défense d’espèces en danger et qui vit au milieu des tigres, lions, et autres éléphants… Mais l’arrivée de Madeleine va perturber l’équilibre de la ménagerie et amener deux lions à se disputer le territoire, allant jusqu’à menacer la vie de la famille.
Complètement barré, réalisé par le couple Joel Marshall et Tippi Hedren mortellement fascinés par les felins, ce projet s'est en effet construit sur la totale liberté de mouvements accordée à plusieurs races de félins mais aussi des éléphants, des girafes dans ... une maison ! 
Ainsi, l’équipe de tournage et les acteurs ont subi sans relâches les assauts de quelques 200 bêtes, pendant près de 7 ans de tournage. Jan de Bont, alors cameraman sur le projet, s’est fait scalpé par un lion et a reçu 120 points de suture.Melanie Griffith quant à elle, a nécessité de la chirurgie plastique au visage. Marshall, lui, a mis plusieurs années à recouvrir de ses blessures, son assistant s’est fait ouvrir la jugulaire et a perdu une oreille et sa femme, Tippi Hedren, s’est fait mordre à la tête, ce qui est d’ailleurs visible à l’écran …

La tagline qui accompagne ce nouveau trailer résume succintement mais efficacement le massacre en assurant que « aucun animal n’a été blessé lors de la réalisation de ce film. 70 membres de l’équipe l’ont été ».