Noël approche à grand pas, les rues de Paris brillent de mille feux et en ce froid qui commence à s'installer, le meilleur refuge que l'on puisse trouver est dans un cinéma, que l'on soit seul, en couple ou en famille. Et cette semaine dans le box-office français, c'est la famille qui prime car c'est Paddington qui se retrouve au sommet du classement avec un peu plus de 570 000 entrées. L'ours venu du Pérou séduit son public et rameute les enfants dans les salles qui sortent du film en rajoutant un ours péruvien sur leur liste déjà chargée pour le Père Noël. MLB est d'ailleurs actuellement occupé à appeler le Pérou en ligne directe pour savoir quand est-ce qu'il pourra recevoir son ours.

En deuxième place, on ne sera pas étonnés de retrouver La French avec plus de 521 000 entrées. Le charme du tandem formé par Jean Dujardin et Gilles Lellouche ne se dément pas et ce polar qui lorgne du côté des 70's a su trouver son public et qui, comme Paddington, devrait atteindre le million d'entrées.

Astérix, l'irréductible gaulois, s'octroie la troisième position. Avec près de 490 000 entrées cette semaine, Le Domaine des Dieux dépasse le million d'entrées, affirmant ainsi son succès. Le film montre bien que le goût du public pour Astérix et pour Alexandre Astier est toujours bel et bien là, la patte du créateur de Kaamelott se sentant bel et bien dans ce film d'animation. Devant un tel génie, Tonyo a décidé de créer un autel à la gloire d'Astier sur son bureau, juste à côté de celui créé pour Christian Bale par Adé.

Tandis qu'Hunger Games : la révolte – partie 1 et Interstellar s'offrent respectivement la quatrième et cinquième place, ravis d'avoir fait plus de 2 millions d'entrées, Les Héritiers se hisse tranquillement à la sixième place avec près de 127 000 entrées. Comme quoi le public français sait aussi se déplacer pour des films dont le sujet est plus sérieux que les péripéties d'un ours à Londres.

Mr. Turner, arrivé à la septième place du classement avec 106 000 entrées, témoigne de la popularité qu'un film peut avoir après son passage à Cannes. Nul doute que le prix d'interprétation récolté par Timothy Spall cette année a du en décider plus d'un à se plonger dans ce film très bien filmé mais bien trop laborieux pour être apprécié.

Subissant une baisse de 48% pour sa deuxième semaine, Night Call se tient en huitième place et juste derrière on trouve avec surprise Repas de famille, le film des Chevaliers du Fiel, devançant même La prochaine fois je viserai le cœur qui se trouve en dixième position et qui avec 456 770 entrées cumulées en quatre semaines d'exploitation s'avère être une réussite inattendue.

Nul doute que les chiffres de la semaine prochaine mettront le dernier volet du Hobbit en première place, le film ayant réalisé le meilleur démarrage des sorties du mercredi 10 décembre.

 

Films Semaines d'exploitation Entrées semaine Evolution Entrées totales
Paddington 1 570 040   570 040
La French 1 521 078   521 078
Astérix, le Domaine des Dieux 2 490 446 - 42% 1 425 626
Hunger Games : La révolte - partie 1 3 367 114 - 53% 2 678 948
Interstellar 5 145 331 - 41% 2 373 253
Les Héritiers 1 127 352   127 352
Mr. Turner 1 106 655   106 655
Night Call 2 97 099 - 48% 284 726
Repas de famille 2 80 930   136 095
La prochaine fois je viserai le coeur 4 43 240 - 53% 456 770