Cold in July est réalisé par Jim Mickle et sortira le 31 décembre 2014.

A l'occasion sa diffusion au Festival du Film Noir 2014, Retro-HD et Tonyo vous proposent la critique du film Cold in July.

"Cold in July s’appuie sur un trio de tête surpuissant. Michael C. Hall s’offre un premier grand rôle au cinéma depuis qu’il a fait ses adieux à son personnage de Dexter Morgan à la télévision. Méconnaissable avec son horrible coupe de mulet, il incarne le parfait citoyen modèle tentant de vivre son American Way of Life dans une région lui offrant une vie plus que modeste. Père de famille aimant, le meurtre qu’il a perpétré le hante. Le comédien offre des scènes de tension palpables d’une haute ténacité, très loin du sang froid dont il faisait preuve dans Dexter. C’est un homme avec une violence interne certaine, mais doublée d’une grande timidité. Introverti, il aurait souhaité que tous ces événements ne lui arrivent pas. Ce qui est tout le contraire de Russel campé par un impressionnant Sam Shepard. Impulsif, machiavélique, violent…on sent qu’il attendait de pied ferme qu’un drame survienne dans sa vie afin de trouver une raison valable de céder à ses pulsions. Antithèse parfaite du personnage de Michael C. Hall, les deux hommes font très vite la paire. Don Johnson sera le régulateur des deux personnages. Condensé des qualités et vices des deux autres, il a parfaitement conscience de l’affaire dans laquelle ils s’embarquent."

Critique complète : Critique du film Cold in July

Synopsis :

1989. Texas. Par une douce nuit, Richard Dane abat un homme qui vient de pénétrer dans sa maison. Alors qu’il est considéré comme un héros par les habitants de sa petite ville, il est malgré lui entraîné dans un monde de corruption et de violence.

Cold in July est interdit aux moins de 12 ans.