Alors que le casting annoncé de The Hateful Eight est plus alléchant que jamais, Quentin Tarantino a déclaré qu'il voulait faire en sorte de tourner le film en 70mm et qu'il ne soit diffusé que dans ce format pendant au moins quelques semaines sur le territoire américain avant que les salles numériques ne le diffuse. Un plan ambitieux, encore plus que celui de la sortie de Interstellar, qu'il justifie par les propos suivants : "Si l'on fait bien notre travail en faisant de ce film un événement en 70mm, nous allons rappeler aux gens pourquoi l'on ne peut pas voir les films à la télévision et comment cette expérience ne peut pas se vivre en regardant simplement un film dans son appartement ou sur un ipad. [...] J'espère que cela pourra stopper l'engouement pour le cinéma numérique et que les gens se diront "Waouh, ça c'est du cinéma, ça vaut le coup d'être sauvé et on doit voir plus de choses comme ça.""

Ambitieux et véritable amoureux du cinéma qu'il est, on peut aisément comprendre l'engouement de Tarantino et on ne peut que le partager. Là où l'on ne sera pas d'accord avec lui, c'est quand il déclare qu'il compte bel et bien prendre sa retraite après avoir réalisé son dixième film, affirmant qu'il aime l'idée de quitter la scène en laissant les gens en vouloir un peu plus tout en se disant que dix films fera un joli nombre pour sa filmograhie. Autant dire que l'on espère qu'il change d'avis.

 

Source : Deadline