Zero Theorem (The Zero Theorem) est réalisé par Terry Gilliam et est sorti le 25 juin 2014.

A l'occasion de sa sortie vidéo, Retro-HD et Tonyo vous proposent la critique du film Zero Theorem (The Zero Theorem).

"Sans jamais avoir été de fervents admirateurs du bonhomme (nous faisons partie de ceux qui n’aiment pas Las Vegas Parano, c’est dire !), nous étions toutefois d’accord pour reconnaître les talents imaginatifs de son auteur.Zero Theorem ressemble à une copie bâtarde de Brazil. Terry Gilliam se lance à nouveau dans une critique satirique de la société et de la vie en général. Au travers le personnage de Qohen, il met en exergue son incompréhension totale d’un système actuel qu’il semble ne pas vouloir de lui. L’étranger du monde de Zero Theorem n’est pas Qohen, mais bel et bien le monde en lui-même : Gilliam exprime une agonie technique qu’il ne semble plus comprendre. Qohen est un personnage vif, intelligent et introverti. Il ne sait pas comment subsister dans un monde qu’il arrive à décoder sans en comprendre les réponses. Son apparence totalement imberbe rend le tout extrêmement dérangeant puisqu’elle induit une notion de non-personnalité qui ne transparait que par les actes perpétrés par l’homme en question. Le fond est intéressant, la forme est intéressante : le tout est incroyablement plat."

Critique complète : Critique du film Zero Theorem (The Zero Theorem)

Synopsis :

Londres, dans un avenir proche. Les avancées technologiques ont placé le monde sous la surveillance d’une autorité invisible et toute-puissante : Management. Qohen Leth, génie de l’informatique, vit en reclus dans une chapelle abandonnée où il attend désespérément l’appel téléphonique qui lui apportera les réponses à toutes les questions qu’il se pose. Management le fait travailler sur un projet secret visant à décrypter le but de l’Existence – ou son absence de finalité – une bonne fois pour toutes. La solitude de Qohen est interrompue par les visites des émissaires de Management : Bob, le fils prodige de Management et Bainsley, une jeune femme mystérieuse qui tente de le séduire. Malgré toute sa science, ce n’est que lorsqu’il aura éprouvé la force du sentiment amoureux et du désir que Qohen pourra enfin comprendre le sens de la vie.