Nymphomaniac (Director's Cut) est réalisé par Lars Von Trier et est sorti en VOD le 2 octobre 2014.

A l'occasion de sa sortie, Retro-HD et Tonyo replongent dans la fureur et vous proposent la critique du film Nymphomaniac (Director's Cut).

"Comme pour appuyer le fait que son personnage est totalement torturé et perdu psychologiquement, Lars Von Trier insiste sur la descente aux enfers du personnage de Gainsbourg en rallongeant ses séquences de tortures physiques (du moins le plaisir de la chair avec des séquelles). Par ce biais, il annihile tout ce qui était logique et constructif dans son scénario. Quand bien même nous rencontrons de nouveaux personnages (oui car tout n’est pas que porno dans cette heure et demie), aucun ne retiendra notre attention. Aucun ne fera avancer l’intrigue ou n’élèvera les propos vers une nouvelle dimension onirique qui était bien présente au cinéma. Uniquement prétexte à des scènes de sexe lubriques et débridées,Nymphomaniac devient l’ombre de sa propre beauté."

Critique complète : Critique du film Nymphomaniac (Director's Cut)

Synopsis :

La folle et poétique histoire du parcours érotique d'une femme, de sa naissance jusqu'à l'âge de 50 ans, racontée par le personnage principal, Joe, qui s'est auto-diagnostiquée nymphomane. Par une froide soirée d’hiver, le vieux et charmant célibataire Seligman découvre Joe dans une ruelle, rouée de coups. Après l'avoir ramenée chez lui, il soigne ses blessures et l’interroge sur sa vie. Seligman écoute intensément Joe lui raconter en huit chapitres successifs le récit de sa vie aux multiples ramifications et facettes, riche en associations et en incidents de parcours.

Nymphomaniac (Director's Cut) est interdit aux moins de 18 ans.