On pensait le combat joué presque d’avance, mais finalement c’est un affrontement au corps à corps qui s’est joué ce week-end au box-office US. Au final, Gone Girl est gagnant au dernier round, mais tel un Rocky Balboa, Annabelle triomphe par son abnégation, peu importe la place. L’adaptation par David Fincher du roman très populaire de Gillian Flynn a pris la première place avec 38 millions de dollars tandis que le spin-of de The Conjuring prend la seconde place avec 37,2 millions de dollars.

Sortie sur plus 3000 salles US, Gone Girl amasse prêt de 38 millions de dollars ce week-end. C’est simplement le meilleur démarrage pour un long-métrage réalisé par David Fincher depuis Panic Room. En effet, le thriller tendu avec Jodie Foster avait démarré aux alentours de 30 millions en mars 2002. Mais le précédent film de David Fincher, adaptation de Stieg Larson — Millenium: Les Hommes qui n’aimaient pas les femmes — avait déçu avec un démarrage US à seulement 12,7 millions. Gone Girl sera sans nul doute le plus gros succès de David Fincher en salle, tenant tête à L’Etrange histoire de Benjamin Button ($ 127,5 millions).

En deuxième place colle Annabelle qui démarre à 37,2 millions de dollars. C’est le sixième meilleur démarrage pour un film d’horreur où l’on retrouve The Conjuring (41,9 millions $) et Insidious chapitre 2 (40,3 millions $). Des longs-métrages tous réalisés par James Wan, véritable maître moderne de l’horreur.

Pour finir sur les nouveautés du tableau de ce week-end, Nicolas Cage revient dans une production dont lui seul a le secret (avec Steven Seagal peut-être ?!) avec Left Behind réalisé par Vic Amstrong. Célèbre cascadeur et réalisateur de seconde équipe (notamment sur les James Bond), le film s’installe en 6e place avec seulement 6,8 millions de dollars récolté. Se penchant sur un petit groupe de personnes tentant de survivre après la disparition de millions de gens dans le monde, il s’agit d’un remake de Left Behind une série de livres (douze au total), qui ont déjà été adaptés en trois films en 2000, 2002 et 2005. Ce nouveau long-métrage devrait atteindre les 20 millions de dollars au final.

En troisième place, The Equalizer perd 44% de son public, presque normal avec les sorties de Gone Girl ou Annabelle. Le film d’Antoine Fuqua tient tout de même la route et accumule à ce jour 64,5 millions de dollars. Les 100 millions sont en bonne vue pour sa fin de carrière.

Dans les continuations, Les Boxtrolls continue leur douce avancée ne perdant que 28% en affluence et récoltant 12,4 millions de dollars ce week-end. En comparaison, la dernière production du studio Laïka, ParaNorman, avait chuté de 39% au même stade de sa carrière. En 2 semaines d’exploitation, Les Boxtrolls totalise 32,5 millions de dollars, et devrait finir aux alentours des 60 millions de dollars en fin de course.

Complétant le top 5, Le Labyrinthe, nouvelle adaptation d’un roman à succès pour adolescent récolte 12 millions de dollars. Chutant de 31% par rapport à la semaine dernière, le premier film de Wes Ball, énorme attente des jeunes adultes, totalise 73,9 millions de dollars finissant sa carrière vers les 100 millions de dollars.

Outre cette 5e place, pas grand chose à se mettre sous la dent, la suite des aventures de Winter le dauphin rassure Warner, mais ne réussira pas à être le succès souhaité comme le premier opus. Pendant ce temps-là, en 10e semaine, Les Gardiens de La Galaxie dépasse les 320 millions de dollars et squatte encore le tableau d’honneur.

À la semaine prochaine.

 

Films Semaine d'Exploitation Recette Week-End Evolution Recette totale
Gone Girl 1 38 000 000 $    
Annabelle 1 37 200 000$    
The Equalizer 2 19 000 000 $ -44,3% 64 500 000$
Les Boxtrolls 2 12 425 000 $ -28,1% 32 539 000 $
Le Labyrinthe 3 12 000 000 $ -31,2% 73 921 000 $
Left Behind 1 6 850 000 $    
This is Where I Leave You 3 4 000 000 $ -42% 29 003 000 $
Winter le Dauphin 2 4 3 530 000 $ -26,3% 37 974 000 $
Les Gardiens de la Galaxie 10 3 034 000 $ -19,4% 323 360 000 $
No Good Deed 4 2 500 000 $ -44,6% 50 157 000 $