Gotham est la nouvelle série de Bruno Heller, le créateur de The Mentalist, qui raconte la jeunesse de Gordon et Bruce Wayne. Ce premier épisode met en place d'une façon très réussite l'univers de Gotham City en essayant d'être au plus proche du mythe. C'est ainsi que l'intrigue est très rapidement installée avec l'assassinat des parents de Bruce. Gordon est bien évidemment au centre de l'histoire et toujours fidèle à lui-même en terme de caractère. Il découvre la corruption dont est victime la police ainsi que les nombreux dangers que représente la ville. Le dicton "soyez proche de vos amis et encore plus proche de vos ennemis" n'a jamais été aussi vrai. D'ailleurs dès ce premier épisode, on sent une évolution chez le personnage. Il sort de cette première épreuve plus fort et plus déterminé. Une galerie de protagonistes aussi différents et uniques les uns que les autres apportent une grande énergie au show. Rosh et le Pingouin occupe d'ailleurs toutes les attentions dans ce premier épisode et leurs interprétations sont impressionnantes. L'univers instauré par Christopher Nolan notamment reste plutôt bien respecté avec une ambiance et des décors sombres voire glauques. Bruno Heller offre, enfin, une mise en scène agréable et plaisante. 

Gotham, avec ses 8 millions de curieux, s'annonce comme une nouveauté solide à suivre de très près. Un démarrage sur les chapeaux de roue qui nous a plus que séduit. On peut espérer dans les prochains épisodes en apprendre davantage sur l'univers de Batman et aussi faire des rencontres terrifiantes avec les ennemis les plus mémorables de la saga. On ne manquera pas de revenir dessus au moment opportun.