Freddy Krueger, personnage emblématique du cinéma de genre apparut en 1984 pour la première fois dans Les Griffes de la Nuit de Wes Craven, a transcendé le slasher au cinéma. Il est le personnage central de pas moins de neuf films à ce jour dans lesquels bon nombre d’adolescents ont trouvé la mort entre ses lames acérées. Une gueule inoubliable, des punchlines assassines, une musique (et une comptine) culte, Freddy est devenu un véritable personnage populaire adoré de tous et surtout, fait étonnant, des enfants qui n’avaient pas spécialement l’âge d’aller voir les films en salle. Le culte Freddy Krueger s’étend bien au-delà du cinéma : on a pu le voir à la télévision, dans des jeux-vidéo ou encore dans des comics book.

Les films ont tous rencontré un succès considérable (mais pas égal), permettant à ce grand brûlé d’hanter les cauchemars de quiconque osait lui accorder la moindre importance. En 1988, il occupera quotidiennement les soirées des fans d’horreur en présentant le show Freddy, le Cauchemar de Vos Nuits. Avec un humour acerbe et noir, il séduit un public inestimable à commencer par Robert Englund (son interprète) qui se prêtait tellement au jeu qu’il n’avait de cesse de se confondre avec son personnage. Il vivait Freddy au point d’apparaître dans les talkshow grimé en tant que tel. L’envie que suscite la rencontre du célèbre tueur aux mains crochues avec d’autres héros emblématiques du genre apparaitra dès 1986, soit deux ans après sa naissance (c’est dire le succès populaire flamboyant), dans le sixième volet de la franchise Vendredi 13 où une petite fille dénommée Nancy jure avoir été poursuivie par un monstre dans ses rêves. C’est toujours par le biais de Jason que Freddy scellera l’idée du cross-over entre eux deux puisqu’en 1993, le final de Jason Va En Enfer montre clairement la griffe du psychopathe de Elm Street emporter le masque du tueur de Crystal Lake. 10 ans plus tard, les fans auront enfin l’épilogue de cette séquence d’anthologie dans le film Freddy Contre Jason de Ronny Yu.

Mais très vite, les fans de genre se sont mis à rêver d’aventures inédites pour Krueger notamment sur un support papier. Marvel lui consacre deux tomes dans un comics intitulé Freddy Krueger’s Nightmare on Elm Street en 1989. Puis ce sera au tour de la maison d’édition Trident de publier Freddy’s Nightmares en 1990 où les cauchemars s’étendront en quatre tomes. Seulement, Jason n’étant plus suffisant, Wildstorm Press poussera le délire encore plus loin en ayant l’idée d’inclure à leur duo le fameux héros de Sam Raimi, Ash. Ainsi entre 2007 et 2009, nombreux furent ceux qui eurent le plaisir de lire Freddy vs Jason vs Ash. Icône geek par excellence, Trey Parker et Matt Stone feront apparaître le croquemitaine au chapeau dans quelques épisodes de leur série South Park. En 2011, il est possible de jouer avec Freddy dans le jeu Mortal Kombat 9. D’ailleurs, le jeu vidéo lui laissera une place de marque notamment dans l’extension du mode zombie de Call of Duty, Black Ops : Call of the Dead mais encore Vampire, the Mascarade : Bloodlines.

Freddy Krueger soufflera ses 30 bougies en novembre 2014. Pour l’occasion, Retro-HD a décidé de dévorer le gâteau en avance en revenant sur les films originaux qui ont fait le succès du personnage ainsi que son remake. Nous vous expliquerons les raisons qui font la force de chaque film et ce pour quoi le personnage de Freddy tient une place vraiment à part dans le genre. En vous souhaitant de très beaux rêves d’ici là, nous vous invitons à vous rendre dans notre section critique pour aller au plus profond des choses (et ça, ça lui plait bien quand on creuse profondément).