Crying Freeman, ce n'est pas seulement une histoire d'amour entre un tueur et une artiste, c'est aussi une histoire d'amour entre un réalisateur et une culture. Mais la réalité va bien au delà de la fiction, Crying Freeman est un ovni passionnel envers toute une génération qui a vu la fusion entre le monde asiatique et occidental.

C'est donc avec une attente hors du commun qu'une telle oeuvre, ce film culte, était attendu dans son édition Blu-ray. Qu'elle ne fut pas l'excitation lorsque nous avons enfin inséré le disque dans la platine, la tension est à son comble, car la qualité technique n'a cessée d'aller crescendo lors des supports succésifs à la sortie cinéma...

... L'attente était-elle trop forte? Peut-être, car ce fut un véritable crève coeur que de découvrir Crying Freeman dans son écrin Blu-ray, élevant notre frustration à son paroxisme. Nous avons alors commencé notre investigation auprès du distributeur.

Une semaine plus tard, c'est à l'occasion de la sortie en salle de La Belle et La Bête réalisé par monsieur Gans, que nous avons pu directement lui poser la question concernant la polémique autour de la qualité technique qui faisait rage sur internet sur l'édition Blu-ray de Crying Freeman. Nous avons alors recueilli des informations qui ont recadré pas mal de points. Poursuivant dans ce sens, nous avons obtenu de la part de Nicolas Rioult un long entretien des plus constructif. Avec tous ces nouveaux éléments, et après notre démarche de transparence, il va de soit qu'un nouveau test sera élaboré dans peu de temps.

Toute l'équipe vous donne rendez-vous très prochainement...