La cérémonie d'ouverture de la 31ème édition du FIPA de Biarritz s'est déroulée ce mardi 23 janvier 2018 au soir sans accroc - présentation des différents jurys sur la scène, discours de circonstance - en présence de monsieur le maire Michel Veunac et de l'ensemble des officiels, notamment de sa présidente Anne Georget, de son délégué général François Sauvagnargues et de sa marraine Emily Loizeau, musicienne et compositrice de musiques de films (mais pas que) qui, quelque peu intimidée par le décorum, a malgré tout su, en adressant un message citoyen au public définissant l'une des missions essentielles de la production audiovisuelle dans le monde, d'ailleurs relayée par l'organisation du festival elle-même, apporter de sa voix douce et caressante une note de douceur bienvenue avant la déferlante qui l'attendait avec la projection du premier épisode (saison 2) de la série israélienne Fauda. Un épisode particulièrement explosif (difficile de résister à un jeu de mots aussi facile que significatif) en la présence du créateur et acteur principal de la série, Lior Raz, et de ses camarades, dont l'actrice française Laëtitia Eido (qui tient le rôle de Shirin dans la série) qui s'est exprimée dans la langue de Molière depuis la scène aux spectateurs qui lui faisaient face dans la salle. On regrettera seulement que le public, lui aussi peut-être impressionné, soit resté quelque peu sur la retenue à l'issue de la projection et qu'une ovation plus nourrie n'ait pas accueilli le film ainsi que ses représentants qui la méritaient amplement! Gageons qu'il entende garder toutes ses forces pour la suite qui lui réserve, n'en doutons pas, de bien beaux moments en perspective.